27 août 2007

Lingua romana :un singulier bien singulier

Pour les tenants de la thèse officielle d'une origine latine des langues romanes, le latin se serait transformé dans chaque région de l'empire romain sous le double effet des substrats et des envahisseurs.Or il est très surprenant de constater que le texte du concile de Tours, tenu en l'an 813, recommande l'usage de la "lingua romana", ce qui appelle de ma part trois remarques:

1 . C'est un singulier qui est utilisé! Pourquoi les rédacteurs n'auraient-ils pas utilisé un pluriel si, comme on nous le dit, la diversification du latin est à l'oeuvre depuis longtemps. La réponse réside dans le fait qu'au contraire la diversification doit être encore si faible que l'intercompréhension doit être encore très forte.

2 . "lingua romana" et non "lingua latina".La langue est qualifiée de "romaine" et non de "latine"! Comme au demeurant on désigne la langue parlée en Roumanie aujourd'hui et la suisse francophone est "romande".

3 . La lingua romana n'est pas apparue vers l'an 813. Aucune langue ne peut se forger en l'espace de quelques années! Il aura fallu des siècles pour la former!En nous indiquant qu'une langue éxistait en l'an 813 qui pouvait être comprise de tous, les rédacteurs du texte nous donne une indication précieuse:La langue romane éxiste depuis des siècles avant cette date.

Voilà chers amis comment on peut analyser les faits. Mais on peut aussi les déformer ou ne pas prêter attention aux indications pourtant si précises et sans contestation possible!

Yves Cortez        Bordeaux le 27 août 2007

cortezyves@yahoo.fr

Posté par cortezyves à 10:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Lingua romana :un singulier bien singulier

Nouveau commentaire